La cote et son évolution

Etablie par CLASSIC DATA, expert européen en véhicules anciens, la cote de la Mercedes-Benz 190 SL (W121) est publiée chaque année par OLTIMER MARKT.

Les critères d’évaluation développés par Classic Data sont actuellement reconnus en tant que norme dans le domaine de la voiture classique et servent également à fournir une classification précise pour les assurances.

NIVEAU 1
Etat impeccable. Aucun défaut, dommage ou trace d’usure sur la mécanique. Véhicule haut de gamme complet et parfaitement restauré. Comme neuf ou mieux : en raison des possibilités techniques actuelles (soudage, techniques de mesure assistées par ordinateur, par exemple), des matériaux modifiés (peinture, affinage des surfaces, etc.) et d’une protection anticorrosion complète, un véhicule entièrement restauré peut dépasser les conditions de la première livraison.

Véhicule très rare

Un véhicule très attirant et dans lequel on ne détecte aucun défaut, même en le scrutant. La base d’évaluation pour le niveau d’état 1 est la condition supposée lors de la première livraison, c’est-à-dire la condition de voiture neuve du fabricant correspondant.

NIVEAU 2
Véhicule en bon état, aucun défaut, mais avec de légères (!) traces d’usure. Soit plus rare, bon état d’origine non restauré ou restauré par des professionnels. Techniquement et visuellement parfait avec de légères traces d’usure.

Un véhicule qui vous passionne, mais sur lequel vous constaterez en regardant de plus près de légers signes d’usure. Ces légères traces d’usure doivent être reflétées dans le kilométrage total vraisemblable et un kilométrage faible après la restauration. Le degré d’usure de la mécanique est par conséquent faible.

NIVEAU 3
Véhicule en état d’usage. Véhicules sans défauts techniques et visuels majeurs, totalement en état de rouler et sûr à conduire. Pas de corrosion superficielle ou traversante. Aucun travail immédiat nécessaire.

Un véhicule attrayant et en le regardant de plus près, on reconnaît facilement les signes d’usure et divers défauts mineurs. Les signes d’usure et les défauts doivent être reflétés dans le kilométrage total vraisemblable ou dans le kilométrage après une restauration. Cela correspond également au degré d’usure de la mécanique.

NIVEAU 4
Véhicule en état d’usage. Conditions de circulation routière limitée. Nécessite des travaux immédiats pour une acceptation réussie au contrôle technique. Corrosion perforante très légère à moyenne. Nécessite des travaux relativement importants dans tous les domaines.

Un véhicule dont divers défauts sont visibles. Une inspection plus minutieuse montre des signes évidents d’usure.

NIVEAU 5
Etat nécessitant une restauration. Sans être une épave, véhicule en mauvais état et au global dans l’impossibilité de circuler. Nécessite un travail important dans tous les domaines. Véhicule pas nécessairement complet.

Un véhicule dans lequel même le profane reconnaît immédiatement les défauts et / ou les pièces manquantes.

LA COTE

Pour 2018, les valeurs correspondantes à ces critères sont les suivantes :

Niveau 1 : 166.000 €
Niveau 2 : 121.000 €
Niveau 3 : 83.000 €
Niveau 4 : 52.000 €
Niveau 5 : 34.000 €

Evolution de la cote au cours des 5 dernières années : + 91 %

Ces valeurs sont indicatives, et le recours à un expert est indispensable pour déterminer l’état, la conformité et l’historique du véhicule.